Home NEGO-BUSINESS NEGO.OPPORTUNITES JACK MA, LE P-DG D’ALIBABA OFFRE 100 BOURSES AUX JEUNES ENTREPRENEURS AFRICAINS
JACK MA, LE P-DG D’ALIBABA OFFRE 100 BOURSES AUX JEUNES ENTREPRENEURS AFRICAINS

JACK MA, LE P-DG D’ALIBABA OFFRE 100 BOURSES AUX JEUNES ENTREPRENEURS AFRICAINS

0
0

NÉGOCE – HANGZHOU (CHINE), CORRESPONDANCE BRICE BANDOMA.  LORS DU SOMMET de la coopération sino-africaine consacré au secteur privé sous le parrainage du président du Sénégal, Macky Sall à Hangzhou 6 septembre plusieurs chefs d’entreprises chinois et africains ont prit la parole. Parmi eux Jack Ma fondateur du  » Méga  » marché en ligne Alibaba Co., Ltd.

Le patron d’Alibaba pendant sa communication

Il avait droit selon le protocole à 15 minutes d’intervention, il en fera seulement cinq. Et on ne peut pas dire que c’était un discours mais plutôt un témoignage simple, concis et précis sur deux points. Le premier sur sa ville  Hangzhou  » quand vous la regardez aujourd’hui si moderne et si prospère on pense que ça toujours était comme ça. En réalité, il ya plusieurs décennies dans les années 1960 et 70 elle n’était pas grand chose. Et à l’époque, on nous disait que c’était impossible de la changer et de la transformer. Ce mot impossible était souvent prononcé comme pour nous décourager mais certains ont cru avant d’autres que tout était possible. Actuellement, ceux qui n’ont pas cru en notre capacité de transformation et de réussite doivent avoir des regrets. Et je crois aussi que ceux qui disent qu’il est impossible d’investir en Afrique auront des regrets« .

Sur le second aspect de son intervention, Jack Ma (notre Photo de Une) a dit : « Quand j’ai débuté, on m’a dit que c’était impossible. Impossible de vendre en ligne, impossible de mettre en liaison fabriquant et acheteur, impossible de livrer des marchandises d’un bout à l’autre du monde, impossible d’honorer une commande dans les temps, etc. Ce mot impossible je l’aime parce qu’en fait il veut dire quand on enlève le « im » que tout est possible. Les temps qui arrivent seront encore plus prodigieux pour accomplir des choses ‘’impossible ».

Révélant qu’il venait d’effectuer en juillet dernier un séjour en Afrique notamment au Zimbabwe, Jack Ma a constaté l’engagement des jeunes et l’espérance qu’ils ont en l’avenir. Il a laissé entendre que pour cette frange de la population, 100 bourses seront mis à disposition pour épauler et soutenir ceux qui voudraient entreprendre.

Sauf maintenant, qu’il faut mieux communiquer sur les modalités pratiques car un des points bloquant dans la coopération Chine-Afrique  » c’est le manque de communication, parfois on ne sait où avoir des bonnes informations’’, indique un participant.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *